Bénin/Longue sédentarisation des fonctionnaires du Msp: Le ministère de la santé, malade des agents inamovibles, peu productifs

0
89

–          Haro sur le Centre de Santé d’Akadjamey

Le gouvernement avait préconisé dans l’une de ses décisions d’éviter la trop longue sédentarisation des agents au sein du Programme national de lutte contre le paludisme (Pnlp). Il devrait en être de même en ce qui concerne les autres programmes et projets relevant de la tutelle du même ministère où se notent d’ailleurs ces dysfonctionnements. Nombreux sont donc ces secteurs qui méritent attention et suivi en termes de gouvernance. En l’espèce, on peut citer entres autres, le Programme National de Lutte contre les Maladies Transmissibles (PNLMT), le Programme National de Lutte contre le Sida  (PNLS), le Programme National d’Hygiène et d’Assainissement de Base, le Programme Elargi de Vaccination…Idem pour certaines zones sanitaires où se développent de mauvaises pratiques professionnelles.

Qu’il nous souvienne qu’en sa réunion hebdomadaire, le Conseil des ministres du mercredi 27 juin 2018 a fait relever de leurs fonctions, le coordonnateur du Programme national de lutte contre le paludisme (Pnlp) et son adjoint. Une décision intervenue à la suite d’une mission d’investigation commanditée par le gouvernement au Pnlp. Ainsi, comme en témoigne le relevé du conseil des ministres, plusieurs irrégularités et insuffisances ont été notées. Il s’agit entre autres de l’inefficacité du dispositif d’audit et de contrôle interne, des actes de mauvaise gestion financière et comptable et des actes de détournements des moustiquaires par des agents. En conséquence, le Conseil a instruit le ministre de la santé aux fins de prendre les sanctions administratives contre les personnes impliquées dans ces malversations et de procéder au relèvement du coordonnateur et de son adjoint. Le Conseil des ministres a également fait de nombreuses autres recommandations au nombre desquelles, le remboursement contre quittance, dans le compte approprié du programme, de la somme de 8. 004. 000 FCFA relative aux tickets-valeurs sorti sans aucune autorisation  par l’assistant régisseur et le gestionnaire du stock, procéder sans délai  à la justification de la somme de 56. 540. 000 FCFA, décaissée pour la location de magasins et le convoyage des moustiquaires, des arrondissements vers les villages sans qu’aucune activité ait été réellement organisée, et enfin éviter à l’avenir, la trop longue sédentarisation des agents au sein du Pnlp. Il devrait en être de même en ce qui concerne les autres programmes et projets relevant de la tutelle du même ministère où se notent d’ailleurs ces dysfonctionnements. Nombreux sont donc ces secteurs qui méritent attention et suivi en termes de gouvernance. En l’espèce, on peut citer entres autres, le Programme National de Lutte contre les Maladies Transmissibles (PNLMT), Le Programme National de Lutte contre le Sida  (PNLS), le Programme National d’Hygiène et d’Assainissement de Base, le Programme Elargi de Vaccination…

Le Centre de Santé d’Akadjamey dans la Zone Sanitaire couvrant Ouidah, Kpomasse, et Tori.

 Il importe de faire remarquer qu’il est apparu au cours de nos investigations que des Médecins coordonnateurs de Zones Sanitaires laissent croire au Ministre que tout va bien au sein de leurs unités respectives, pour camoufler leur trop longue sédentarisation au poste. A preuve, le Centre de Santé d’Akadjamey dans la Zone Sanitaire couvrant Ouidah, Kpomasse, et Tori. Ici, c’est une seule infirmière qui fait office d’agent qualifié pour couvrir les besoins d’une population estimée à plus de 19 000 habitants. (Largement au-delà des normes de l’Oms). Toutes les fois où nos reporters ont sillonné la zone, cette fonctionnaire n’a assuré le moindre tour de garde si ce ne sont les aides-soignants qui le font tous les jours.

De nombreux autres cas sont recensés dans d’autres zones sanitaires où la trop longue sédentarisation a eu pour effet d’induire au sein du personnel concerné, de mauvaises pratiques professionnelles ou au pire, la banalisation des fonctions et missions de ces agents pourtant assermentés.

Atavi Jo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici