Bénin/Brouilles entre membres du parti Fcbe à propos des listes confectionnées : Nourénou Atchadé: Dans de beaux draps

0
25

En continuant par se comporter comme s’il restait toujours le porte-parole du parti FCBE, Nourémou Atchadé se complique bien la vie. Alors qu’il a crié sous tous les toits, après la rencontre de Parakou avec les sages du Borgou que désormais, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes chez les cauris, le voilà qui remet en cause la liste FCBE dans le cadre des municipales 2020. Le one man show de l’ancien député commence sérieusement par exacerber les nouveaux responsables du parti, du reste reconnus par le «sempiternel» contestataire. Du coup, Nourémou  Atchadéà s’expose inexorablement à des sanctions au sein de son parti. Vers une exclusion ? Ceci est à craindre.

Totale satisfaction. Ainsi pouvait-on résumer l’état d’âme de l’ancien porte-parole du parti Force cauris pour un Bénin émergent-FCBE- Nourémou Atchadé, au sortir de la médiation initiée et conduite par les sages du Borgou, tenue dans la cité des Kobouro, aux fins de de réconcilier les deux camps antagonistes nés au sein du parti, suite à l’obtention, certes « miraculeuse » du récépissé.  La médiation, œuvre des sages du Borgou s’est tenue le 29 février 2020, donc il n’y a vraiment pas si longtemps. Depuis cette rencontre de Parakou, Nourémou Atchadé fut le premier à clamer l’union sacrée retrouvée chez les cauris.

Même son absence sur la liste des candidats FCBE aux communales ne fut nullement objet de polémique pour l’ancien porte-parole du parti. « Je ne suis pas candidat pour les communales ; mais je soutiens les listes FCBE de ma circonscription ». Ces propos, tenus par Nourémou Atchadé, à l’occasion d’ un entretien accordé à notre confrère  Deeman FM, samedi 29 février 2020. Ce faisant, l’ex député laissait croire que plus rien ne saurait obstruer une participation effective, voire victorieuse du parti FCBE aux prochaines consultations locales et municipales. « Avec la supervision, la participation de notre président d’honneur, nous pensons que les 10% ne peuvent pas faire peur au parti FCBE », avait soutenu Nouréni Atchadé. « Nous sommes unis pour aller ensemble aux élections communales prochaines. Les FCBE vont aux élections en rang serré », avait clamé l’ex porte-parole du parti. Puis, patatras !

Paul Hounkpè entend prendre ses responsabilités

« En ce qui concerne les préparatifs à l’interne, les dossiers des candidats sont presque prêts. Il ne reste que les derniers réglages pour finaliser le processus ». Très prolixe à l’occasion, c’est toujours Nourémou Atchadé qui clame son optimisme quant à la cohésion retrouvée aux lendemains de la rencontre de Parakou avec les sages du Borgou.

Surpris en même temps que déçus furent nombre de militants et sympathisants du parti FCBE lorsque le 17 mars dernier, le même Nourémou Atchadé signa et publia un communiqué supposé adressé « aux militants et sympathisants du parti FCBE » D’icelui, le « perpétuel contestataire » ne porta point de gants pour fustiger ce qu’il considère comme un tripatouillage de la  liste FCBE des candidats aux communales 2020 , tripatouillage qui serait orchestré par l’actuel secrétaire exécutif  national du parti, en l’occurrence, Paul Hounkpè. Dans ce communiqué, Nourémou Atchadé y écrit, entre autres accusations : «… Au vu de tout ce qui précède, il nous saute à l’œil comme à vous aussi, que le ver est toujours dans le fruit. En conséquence, nous ne sommes pas en mesure de garantir la fiabilité de la liste déposée à la CENA par le groupe HOUNKPE au nom et pour le compte du parti FCBE, en violation flagrante des accords et engagements pris devant le Président d’Honneur, le Bureau Exécutif National et les sages et notables du Borgou à Parakou ».

Mais de quel bureau exécutif national l’ex porte-parole fait-il allusion dans son communiqué ? Celui de Valentin Djènontin et consorts ? De l’histoire, ce bureau, depuis l’obtention du récépissé par le parti FCBE. Le seul et unique bureau exécutif national FCBE désormais reconnu au ministère de l’intérieur- et c’est ce qui compte le plus- reste t demeure celui dirigé par le « taciturne » Paul Hounkpè. N’en déplaise à Nourémou Atchadé, qui devra, à son corps défendant, « faire contre mauvaise fortune bon cœur ».

Du « néophyte » au redoutable politicien

Paul Hounkpè. Lorsqu’il fut propulsé, on ne sait par quelle alchimie, à la tête du parti FCBE, en qualité de secrétaire exécutif national, beaucoup ne vendaient pas cher sa peau. Pourtant, il est bien là. Bien en place. Tenant ferme les commandes en bon capitaine. Et il est certainement temps et grand temps pour Nourémou Athadé de se rendre à l’évidence. Tant il n’y a point deux capitaines dans un bateau. Le seul responsable désormais reconnu devant le ministère de l’intérieur a nom Paul Hounkpè.

C’est donc de bon droit qu’il rappelle son « camarade » à l’ordre à la suite de son  fameux communiqué à l’adresse des « militants et sympathisants du parti FRCBE ». En quelle qualité Nourémou Atchadé se permet-il de poser un tel acte, usant même des attributs du parti, notamment les papiers à en-tête FCBE ? En d’autres circonstances, certains parleraient « usurpation de titre ». Surtout que l’ex porte-parole a reconnu publiquement les nouvelles autorités du parti après la rencontre des sages du Borgou  à Parakou.

Comment peut-on expliquer et justifier la volteface de Nourémou Atchadé, quelques jours seulement après avoir applaudi cette rencontre que Parakou ? Dans le camp Hounkpè, on estime l’ancien porte-parole en fait un peu trop et qu’il faudra qu’il se discipline et observe la « discipline du groupe ». Dans tous les cas, le nouveau secrétaire exécutif national n’entend plus subir pour longtemps les « dérives comportementales » de son camarade.

Certes, pour l’heure, il est question de participer et surtout de gagner les élections locales et municipales prévues au 17 mai prochain. Inutile donc de disperser les énergies pour des querelles de leadership. Les élections passées, le parti FCBE sera contraint d’organiser le congrès tant attendu et tant souhaité par les uns et les autres. Et dieu sait qu’il pourrait se passer des choses à cette rencontre. De l’exclusion de Nourémou Atchadé du parti ?

Vincent Mètonnou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici