Communales 2020: L’UDBN pour faire rayonner et hisser haut la mairie d’Abomey-Calavi

0
104

Depuis le début de la campagne électorale, l’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN) nourrit de réelles ambitions et rêve de grandes actions pour les communes. Elles découlent de son idéologie dont la mission est celle d’une société de solidarité dans laquelle, toutes les couches laborieuses et les catégories sociales joueront un rôle majeur et prendront part de façon active au processus de développement et à la consolidation permanente du lien social comme socle essentiel de la citoyenneté et de la démocratie. Pour la ville d’Abomey-Calavi, le parti de Claudine Afiavi Prudencio donne l’exemple et impose un rythme soutenu aux attentes.

L’UDBN pour la consolidation permanente du lien social

Instaurer une gouvernance plus saine de nos collectivités locales, mener une lutte acharnée contre la dilapidation des ressources locales, assurer le renforcement des capacités des élus communaux et des cadres de nos mairies afin de mettre fin aux cas de gestion approximative de nos communes, traduire dans les faits la promotion des jeunes et des femmes techniquement et moralement compétents…

Le pragmatisme de l’UDBN force l’admiration et sa batterie d’actions concrètes envisagée pour Abomey-Calavi est une réponse au désastre de la gouvernance antérieure : une politique infrastructurelle très ambitieuse, un plan d’assainissement avec en ligne de mire la lutte contre les inondations, une mise sur orbite économique des initiatives des jeunes et des femmes, le tout sur la base d’un plan d’aménagement.

Pour le parti de Claudine Afiavi Prudencio, il s’agit d’œuvrer en positionnant Abomey Calavi comme la nouvelle vitrine du Bénin après Cotonou.
Et cela passe d’abord par l’amélioration du cadre de vie.
Lors du mandat qui s’écoule, ce chantier fut un échec. Une fois aux commandes de la commune, le parti pense à la poursuite et la finition dans la transparence des travaux de lotissement qui ont longuement fait le lit à la mafia foncière dans la commune. Cette clarification territoriale permettra de doter la commune d’infrastructures en plus de l’entretien de celles déjà réalisées par le gouvernement. Entre autres, la construction d’un grand parc d’attraction. De même qu’un stade communal pour la promotion du sport avec l’identification de jeunes talents en provenance de la commune.

Sur le front de la lutte contre le chômage, du développement social et de l’autonomisation des femmes, les ambitions de l’ UDBN sont du reste claires : avec le gouvernement central et le secteur privé, il sera mis en place des mécanismes d’inclusion. Ils y vont des filets sociaux à des projets d’accompagnement de l’employabilité en passant par l’entrepreunariat, les travaux à haute intensité de main d’œuvre, la promotion sociale et la participation de la jeunesse au développement. Un centre de perfectionnement professionnel est prévu pour être construit pour les petites et moyennes entreprises.

En plus de la construction des infrastructures scolaires et sanitaires selon les besoins des localités, l’UDBN met l’accent sur la construction des marchés de proximités et d’un grand centre commercial qui sera le fruit d’un partenariat avec des opérateurs économiques qui seront identifiés. Abomey-Calavi étant considéré comme une cité dortoir, une politique de transport inter-urbain et en commun sera formulé surtout avec les routes asphaltés grâce au gouvernement de Patrice Talon. Claudine Afiavi Prudencio et sa troupe incarnent l’offre qui affole le citoyen d’Abomey-Calavi. L’UDBN ne nage pas à vue dans sa conquête pour la commune d’Abomey-Calavi pour laquelle, elle réclame aussi le combat pour une ville à statut particulier…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici