23 septembre 2021
Image default
AFRIQUE BENIN SOCIETE

Bénin/Absence remarquée de femme au sein du Conseil électoral:Une occasion manquée selon Moele-Bénin

Suite à la démission de l’un des cinq membres désignés du Conseil électoral, organe remplaçant désormais la Cena,  le Chef de l’Etat, prenant acte de leur prestation de serment le 14 juillet dernier disait : «Je voudrais noter que dans l’Institution sortante, il y avait une femme. Et là, nous avons quatre (04) hommes et je veux bien espérer que le dernier membre sera une femme pour corriger cette insuffisance». Seulement, on retiendra qu’au terme de sa première session extraordinaire de l’année 2021, l’Assemblée nationale a procédé à la désignation du cinquième membre du Conseil électoral, encore un homme, en remplacement du membre démissionnaire. Ce qui contraste bien avec le souhait du président Talon et la vision de Moele-Bénin sur les questions du genre.

Tout en reconnaissant les mérites et qualités du Professeur François Adébayo ABIOLA désigné pour remplacer le cinquième membre démissionnaire, Moele-Bénin regrette l’option du parlement dont la préférence ne se soit pas portée sur une personnalité féminine. La formation politique de Jacques Ayadji estime pour sa part que «l’importance de la mission dévolue au Conseil électoral et sa sensibilité dans la vie institutionnelle de notre pays» sont au tant d’argument qui militent en faveur d’un bon dosage au sein de cet organe. A travers un communiqué signé de son président, Moel-Bénin s’interroge et projette des pistes de réflexions sur  la problématique du genre et de promotion des femmes dans les instances de prise de décision.

Communiqué

Communiqué de Moele-Benin a propos de la composition du Conseil électoral

A la faveur de sa première session extraordinaire de l’année 2021 ouverte et close mardi 27 juillet dernier, le Parlement a procédé à la désignation du cinquième membre du Conseil électoral, en remplacement du membre démissionnaire. Moele-Bénin se réjouit de cet aboutissement et prend acte du choix porté sur la personne du Professeur François Adébayo ABIOLA dont les mérites et qualités sont connus de tous. Tout en souhaitant bon vent et plein succès au Conseil électoral, Moele-Bénin regrette, eu égard à l’importance de la mission dévolue au Conseil électoral et à sa sensibilité dans la vie institutionnelle de notre pays, l’absence de femme en son sein comme l’a d’ailleurs souhaité le président de la République et note avec surprise que le choix et la préférence des parlementaires ne se soient pas portés sur une personnalité féminine.

Au centre des débats et dynamiques contemporaines, Moele-Bénin saisit cette occasion manquée, pour en appeler à la suite du chef de l’Etat, à la vigilance de toutes les forces politiques et des décideurs à divers niveaux, et à une appropriation, mieux à propos, de la problématique du genre et de promotion des femmes dans les instances de prise de décision.

Autant que les notions de ‘’Consensus’’ ou de ‘Minorité parlementaire’’, est-il opportun de devoir recourir au Juge constitutionnel pour trancher sur l’avatar qu’est la question du genre dans le déploiement des fonctions politiques ou publiques ? Moele-Bénin s’emploiera les jours à venir à mettre en relief cette problématique et à jouer sa partition pour la faire prospérer, aux côtés de toutes les forces vives nationales qui voudront s’y associer.

Fait à Cotonou, le 28 juillet 2021

Jacques AYADJI

Le Président

Articles Similaires

Bénin/Parrainage:La grosse polémique

Joseph Perzo

Diplomatie/Les autorités Béninoises renvoient le représentant de l’UE Nette: Ce diplomate qui agace la Rupture

Joseph Perzo

Signature de convention entre l’AEFE et l’EFE Montaigne/De nouveaux engagements pour le Lycée Français de Cotonou

Joseph Perzo

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d’accord avec cela, mais vous pouvez vous retirer si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite