22 janvier 2022
Image default
CULTURE

Bénin: Carnet noir/La musique béninoise pleure un baobab

Le chanteur et percussionniste Janvier DENANGAN HONFO a tiré sa révérence ce lundi 22 novembre 2021

Artiste aux multiples facettes, celui qu’on peut appeler AZIZA-le génie de la création-, DENANGAN Janvier HONFO est un compositeur, danseur, acteur, musicothérapeute et griot de la culture des «AYINONVI ». Né le 12 mars 1967 à Porto-Novo, artiste  , DENAGAN signifie (“un individu survivra») Chanteur à la personnalité incomparable à un haut niveau artistique, il maîtrise tout instrument dans toutes ses formes traditionnelles et modernes. Grand féru de l’art dramatique dès sa tendre enfance, DENAGAN se voue corps et âme à l’enracinement de la culture ainsi qu’à l’immortalisation de la tradition orale et écrite. Cet artiste de la capitale a mis sur le marché plusieurs morceaux qui resteront gravés dans la mémoire collective ; des chansons très expressives qui lui survivront. On retiendra de lui des œuvres comme ZANTANTAN, GUIGO, ALIHO … Des chansons qui dans leur majorité représentent la réalité africaine, notamment la réalité du Bénin sa terre natale. Il a rendu l’âme ce lundi 22 novembre 2021 en ALLEMANGE à 54 ans.

RIP à l’artiste , que son âme repose en paix.

Articles Similaires

Culture/4ème congrès ordinaire de l’Association ‘‘ITONNIN’’ d’Agatogbo:Le rendez-vous de Dohi, un double événement

Joseph Perzo

Culture et royaume d’Allada:L’Etat en passe de transformer en pépinière un domaine du palais

Joseph Perzo

Convictions:Le nouveau-né de Célestine Zanou dans les librairies

AtaviDjo

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d’accord avec cela, mais vous pouvez vous retirer si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite