14 avril 2021
Image default
MONDE

Election américaine:Vers une issue qui ne TRUMPe pas

Au regard des différents résultats que livre l’élection présidentielle aux Etats-Unis, une évidence saute aux yeux. Joe Biden est en passe de remporter le gain de cette élection américaine et de devenir le nouveau président des Etats-Unis, le 46ème. Les ultimes résultats dans l’Arizona, le Nevada, la Géorgie peuvent déjà s’avérer déterminants, projetant du coup vers une issue qui ne TRUMPe pas, peut-on dire.(Titre et lead de la Dépêche).

Election américaine : c’est fait pour Biden ? Ultimes résultats dans les derniers Etats”

Par Martin Lemaire

  • Un nouveau président aux Etats-Unis dès aujourd’hui ? Les résultats de l’élection américaine s’affinent, et plus le dépouillement des votes par correspondance avance, plus le scénario d’une victoire de Joe Biden, au bout du suspense, se précise. Le démocrate s’est finalement imposé dans le Michigan et dans le Wisconsin. L’ancien vice président de Barack Obama en est à 264 grands électeurs si on compte l’Arizona qui est désormais très incertain ou 253 si on reste prudent. Nous avons d’ailleurs pris la décision de l’être en retirant les grands électeurs de l’Arizona sur notre carte en attendant des résultats beaucoup plus clairs. Deux Etats attirent également le regard et ce n’est plus forcément la Pennsylvanie comme tous les observateurs avaient pu le mentionner depuis la fin du D-Day. En effet, si Joe Biden remporte le Nevada, tout proche de livrer son verdict, et surtout la Géorgie, il deviendra potentiellement le futur président des Etats-Unis. Il est aussi possible qu’il faille attendre plusieurs jours pour disposer des résultats décisifs à cause des nombreuses offensives judiciaires de Donald Trump.
  • Donald Trump a lancé des procédures dans trois Etats, actant la bataille juridique de contestation des résultats. Des procédures ont été réclamées dans le Wisconsin, le Michigan ainsi qu’en Pennsylvanie. Reste que le ton de Donald Trump a changé sur Twitter : le président américain semble avoir compris qu’un recours devant la Cour Suprême pourrait n’avoir aucune utilité face à la réalité des comptages officiels.
  • Joe Biden se montre de plus en plus déterminé. Appelant plusieurs fois les Américains à l’union, il a martelé que tous les bulletins de vote devaient être comptabilisés. “Nous sortirons de ce processus électoral victorieux. Ce ne sera pas seulement une victoire pour moi, mais pour le peuple américain, pour la démocratie, pour l’Amérique”, a-t-il déclaré il y a quelques heures depuis son QG de Wilmington, dans le Delaware, pour répondre à ces accusations de fraude. Alors que les USA quittent officiellement l’Accord de Paris sur le climat aujourd’hui, Joe Biden a indiqué que les Etats-Unis retourneraient dans cet Accord s’il est élu.
  • Ce jeudi matin, les résultats des élections américaines sont disponibles dans presque tous les Etats, sous forme de résultats partiels et de projections réalisées par les médias américains. Ils permettent de dresser de manière fiable la liste des grands électeurs attribués à chaque candidat. Il faut 270 grands électeurs pour être élu président des Etats-Unis. Découvrez les résultats de ces élections américaines grâce au graphique et à la carte ci-dessous.

************************************

Présidentielle américaine : Biden à six grands électeurs de la victoire, Trump conteste

L’Amérique ne connaît toujours pas le nom de son prochain président. Il faut 270 grands électeurs à un candidat pour être élu. Voici les dernières estimations alors que le décompte est toujours en cours.

  • Joe Biden : 264 grands électeurs
  • Donald Trump : 214 grands électeurs

Ce qu’il faut savoir :

L’ancien vice-président de Barack Obama, 77 ans, accroît encore son avance sur le président sortant, 74 ans, selon différentes projections. Plusieurs Etats-clés n’ont pas encore rendu leur verdict : c’est notamment le cas du Nevada et de la Pennsylvanie ou de la Géorgie. Les décomptes se poursuivent et les écarts se resserrent.

L’actuel locataire de la Maison Blanche a revendiqué la victoire avant la fin du décompte des voix et a annoncé son intention de saisir la Cour suprême afin que “tous les votes cessent“, lançant de graves accusations de “fraude“, réitérées plus tard sur son compte twitter.

Joe Biden a réagi, jugeant les propos de Donald Trump de “scandaleux” et “sans précédent“. Son équipe a annoncé ce mercredi que Joe Biden était “sur le chemin de la victoire“.

Le vote par correspondance, qui a atteint un niveau record cette année, joue un rôle crucial. Les résultats sont parfois très serrés, et la prise en compte des voix par courrier retarde le dépouillement. Les prochaines heures vont être décisives pour, enfin, connaître le nom du 46ème  président des Etats-Unis.

Joe Biden ou Donald Trump ? Suivez les résultats des élections américaines 2020

Les résultats de l’élection présidentielle américaine 2020 continuent de tomber. Joe Biden a remporté deux nouveaux États-clés et se rapproche des 270 grands électeurs. Donald Trump a, lui, a décidé de contester les résultats en justice. Les votes du Nevada ou de la Géorgie pourraient faire la différence en faveur du candidat démocrate.

  • La Croix,

14 h 35 : Les bourses saluent la victoire probable de Joe Biden

Les marchés réagissent de manière positive à l’avance du candidat démocrate. Le panorama esquissé par les décomptes partiels – un président démocrate avec un Sénat républicain – semblent à leur goût.

L’Europe gardait sa bonne humeur à mi-séance : Paris gagnait 0,86%, Francfort 1,53%, Londres 0,48%, vers 13h30 (11h30 GMT). Wall Street aussi s’enthousiasmait dans les échanges avant l’ouverture : le Dow Jones augmentait de 1,44% et l’indice élargi S&P 500 de 1,85%.

Les Bourses asiatiques avaient donné le ton de la journée en progressant nettement à la clôture : à Tokyo, l’indice Nikkei a pris 1,73%. En Chine, l’indice de Shanghai a gagné 1,30% et celui de Shenzhen 1,67%, tandis qu’à Hong Kong, l’indice Hang Seng a grimpé de 3,25%.

Élection américaine 2020 : les résultats État par État

►14 h 17 : Donald Trump accusé « d’abus de pouvoir »

Les observateurs électoraux internationaux de l’OSCE accusent Donald Trump « d’abus de pouvoir flagrant » pour avoir demandé l’arrêt du dépouillement des bulletins de vote avant la fin du processus. « Ce qui est vraiment troublant, c’est que le chef d’État américain a demandé la fin du décompte au milieu de l’apparat présidentiel de la Maison-Blanche, c’est-à-dire avec tous les insignes du pouvoir, en raison de sa prétendue victoire. C’était un abus de pouvoir flagrant », a dénoncé le député allemand Michael Georg Link, coordinateur des observateurs internationaux chargés de suivre ce scrutin, dans une interview au quotidien allemand Stuttgarter Zeitung.

Il a également répété que les «accusations de manipulation sont sans fondement». L’OSCE avait déjà parlé la veille «d’allégations infondées» du président américain qui a accusé les démocrates de lui «voler» sa victoire en déposant des votes après la fermeture du scrutin.

→ L’âne et l’éléphant

13 h30 : Réactions dans le monde à l’élection américaine

Allemagne. La ministre de la défense, Annegret Kramp-Karrenbauer, s’inquiète d’une « situation très explosive » et met en garde contre « une crise constitutionnelle » dans le pays.

Brésil. Le président brésilien Jair Bolsonaro a été très direct: «Vous savez qui je soutiens, j’ai été clair », a-t-il déclaré à des sympathisants devant le palais présidentiel à Brasilia. « J’ai une bonne relation avec Trump. J’espère qu’il va être réélu ».

Royaume-Unis. Londres a assuré que les liens entre le Royaume-Uni et les États-Unis se « renforceront quel que soit le vainqueur de l’élection », tout en notant le désaccord sur l’accord de Paris sur le climat.

Slovénie. Le premier ministre Janez Jansa a félicité Donald Trump pour son élection avant même la fin du décompte des voix. « Il apparaît clairement que les Américains ont élu Donald Trump », a-t-il écrit mercredi sur Twitter.

Iran. Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a, lui, raillé sur le même réseau social le « spectacle » qu’offre selon lui la présidentielle américaine.

► 12 h 20 : CNN ne pronostique toujours pas de vainqueur

Les États-Unis se réveillent et deux jours après les élections, CNN ne parvient toujours pas à predire qui de Joe Biden ou de Donald Trump l’emportera, « la course à la Maison-Blanche est encore trop disputée. »

Les regards des Américains se portent toujours sur les cinq derniers États qui n’ont pas encore tranché : l’Alaska, le Nevada, la Georgie, la Caroline du Nord, et la Pennsylvanie.

► 11 heures : Des violences à venir ?

Des commerces de plusieurs grandes villes, dont Washington, Los Angeles ou New York, se sont barricadés en prévision de possibles violences post-électorales.

Il y a bien eu pour le moment des échauffourées à Washington et à Portland et des manifestants pro-Trump ont demandé l’arrêt des décomptes de voix dans un bureau de vote de l’Arizona.

Si les manifestations sont pour le moment pacifiques, la menace d’une radicalisation du débat plane dans un pays plus que jamais fracturé.

Élection américaine : faut-il craindre des violences ?

► 10 heures : Jean-Yves Le Drian : Il faudra une « nouvelle relation transatlantique »

Les États-Unis et l’Union européenne vont devoir bâtir une « nouvelle relation transatlantique » à l’issue de l’élection présidentielle américaine, quel qu’en soit le résultat, a estimé jeudi le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian, relevant que l’Europe avait affirmé sa « souveraineté depuis quatre ans » tout en refusant de prendre position entre Joe Biden et Donald Trump.

« Le choix d’un président revient aux Américains. Il faudra ensuite que nous travaillions avec la personnalité élue et avec le nouveau gouvernement américain, quoi qu’il arrive. »

► 9 h 40 : Le point sur les résultats

Le candidat démocrate Joe Biden remporte pour le moment 264 grands électeurs. Le candidat républicain Donald Trump cumule pour le moment 214 grands électeurs, selon les médias américains. Sera élu élu celui qui remporte 270 ou plus de ces grands électeurs.

► 8 h 45 : Tristan Cabello, historien, observe une « belle performance » de Donald Trump sur le vote latino

Lors d’un échange en direct sur le compte Instagram de La Croix avec Alexis Buisson, correspondant à New York, l’historien spécialiste des États-Unis Tristan Cabello a livré une première analyse à partir des premiers résultats de l’élection présidentielle.

« Quelle belle performance a fait Donald Trump sur le vote latino, a-t-il souligné, Il s’est révélé être un fin stratège. Pendant la campagne, il n’arrêtait pas de parler de “Joe le rouge” et voulait faire passer le candidat démocrate, connu pour être plutôt centriste, pour un socialiste d’extrême gauche. Il semblerait que ce discours ait finalement très bien pris auprès de la population cubaine et latino-américaine du sud de la Floride. C’était très bien joué. »

► 8 h 15 : Le fonctionnement de l’élection

Qu’est-ce qu’un « swing state » ? Qui sont les grands électeurs ? Comment se déroule le vote par correspondance ? La Croix a compilé les articles qui aident à comprendre cette élection et mieux appréhender les résultats.

Élection présidentielle américaine 2020, les clés pour comprendre

► 7 h 50 : Des arrestations dans l’Oregon lors d’une manifestation

Des forces de la police et de la Garde nationale de l’Oregon ont pourchassé mercredi soir des centaines de manifestants d’extrême gauche dans le centre de Portland et ont procédé à au moins dix arrestations. Cette ville du nord-ouest des États-Unis qui est le théâtre de manifestations depuis l’été a été placée en alerte renforcée par la gouverneure de l’Oregon, Kate Brown.

Le bureau du shérif du comté de Multnomah a déclaré que la situation de « violence généralisée » qui prévalait correspondait légalement à une émeute, après l’arrestation d’un homme soupçonné d’avoir lancé un cocktail Molotov.

► 7 h 25 : Les États dont on attend encore les résultats

Cinq États n’ont pas encore donné leur verdict. Les résultats sont toujours indécis dans l’Alaska, le Nevada, la Géorgie, la Caroline du Nord et la Pennsylvanie.

Si Joe Biden l’emporte dans le Nevada (6 grands électeurs en jeu), la Géorgie (16) ou la Pennsylvanie (20), il atteindrait le nombre de 270 pour devenir le 46e président des États-Unis.

Pennsylvanie, Michigan, Georgie : les États qui font durer le suspense

► 7 heures : Une participation record

Jamais autant d’Américains n’avaient participé à l’élection présidentielle : 160 millions d’électeurs ont voté, soit une participation estimée à 66,9 %, contre 59,2 % en 2016, selon le US Elections Project.

Nombre d’Etats ont été débordés par le déluge de bulletins envoyés par correspondance, encouragés en raison de la crise sanitaire. Ouvrir les enveloppes et scanner ces bulletins va prendre dans certaines villes plusieurs jours.

► 6 h 45 : Des manifestants pro-Trump protestent devant un bureau de décompte

Dans l’Arizona, des dizaines de sympathisants pro-Trump ont manifesté devant un bureau de décompte de voix, demandant d’arrêter le comptage des votes par correspondance.

► 6 h 30 : Des manifestations à New York, pour « compter tous les votes »

Notre correspondant à New York a filmé une manifestation à Manhattan qui demandait de « compter tous les votes » en réaction aux déclarations de Donald Trump qui voulait stopper les opérations de dépouillement.

► 6 heures : S’il est élu, Joe Biden s’engage à rejoindre l’accord de Paris au premier jour de sa présidence

Le candidat démocrate à la Maison-Blanche Joe Biden s’est engagé à rejoindre l’accord de Paris sur le climat, dont les États-Unis viennent officiellement de sortir.

« Aujourd’hui, le gouvernement Trump a officiellement quitté l’accord de Paris sur le climat. Et dans exactement 77 jours, un gouvernement Biden le rejoindra », a-t-il tweeté, évoquant le 20 janvier 2021, date à laquelle le prochain président prendra ses fonctions.

La révolution verte selon Joe Biden

► 5 h 30 : Joe Biden se rapproche de la victoire

Le candidat démocrate Joe Biden est aux portes de la Maison-Blanche après des victoires précieuses dans deux Etats-clés face à Donald Trump, qui s’est engagé de son côté dans une véritable guérilla judiciaire.

Avec le Wisconsin et le Michigan en poche, deuxième et troisième États repris à Donald Trump avec l’Arizona, Joe Biden dispose désormais de 264 grands électeurs. S’il remportait le Nevada (6) il atteindrait le nombre magique de 270 pour devenir le 46e président des États-Unis.

► 5 h 25 : Des Cubains contre « Biden le socialiste »

Le 3 novembre, des militants trumpistes d’origine cubaine arboraient des affiches contre « Biden le socialiste ».

Articles Similaires

Drogue/Saisie d’une cargaison de 3 tonnes de cocaïne dans le port de Montevideo(Uruguay): réactions

Joseph Perzo

Lettre au Président français à propos du grave recul démocratique/Bénin:Des opposants écrivent à Macron

Joseph Perzo

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d’accord avec cela, mais vous pouvez vous retirer si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite