27 novembre 2021
Image default
BENIN

Élection de 2021 en vue au Bénin/Situation politique tendue

Depuis donc quelques années et plus encore ces derniers mois, les échos du Bénin ainsi que l’image projetée par le pays ne sont pas de nature à rassurer sur la stabilité sociopolitique du pays, moins encore sur sa démocratie, durement mise à mal. Aussi bien de l’intérieur du pays que de par le monde, des voix s’élèvent et pas des moindres pour dénoncer ce grave recul. A peine s’est-on remis de ce coup de massue à travers le communiqué de l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique au Bénin que le NYCFPA, Centre de New-York pour les affaires de politique étrangère, fait parler de lui. Cette grande organisation de lobbying en matière de politique étrangère aux États-Unis s’est penchée sur les élections présidentielles jugées exclusives, évoquant sans ambages, la situation de la candidate Reckya Madougou du parti «Les Démocrates». 

Cette puissante et influente organisation des États-Unis s’est particulièrement intéressée à la situation qui a cours au Bénin et surtout en ce qui concerne les élections présidentielles pour lesquelles le NYCFPA dénonce le caractère exclusifs. Mieux,  le Centre de New-York pour les affaires de politique étrangère appelle la nouvelle administration incarnée par le démocrate Joe Biden à agir en faveur de la tenue d’élections libres et inclusives au Bénin. C’est entre autres, le contenu d’une lettre adressée également au secrétariat d’état, dont extrait :

Appel du NYCFPA au Président des États-Unis, son Secrétaire  d’État et le Congrès des États-Unis.

“Vendredi 12 février 2021, le recul démocratique en cours au Bénin a franchi une autre étape tragique lorsque la Commission électorale a annoncé son exclusion de tous les candidats de l’opposition de la prochaine élection présidentielle prévue pour avril. L’exclusion semble se concentrer sur Les Démocrates … le plus grand parti d’opposition du pays … et leur candidate, Reckya Madougou (la première femme candidate de tout grand parti du pays). Nous notons qu’en plus de la candidature du président Talon, seuls deux autres candidats sont autorisés à se présenter. Malheureusement, notre organisation note que ces candidats sont triés sur le volet, soignés et financés par le président Talon et son parti.”

Toujours dans la même lettre, le Directeur Principal du NYCFPA, Justin Russell écrit: «Nous exprimons notre plus profonde préoccupation face aux attaques flagrantes contre le processus démocratique, l’état de droit et les droits humains fondamentaux au Bénin. Nous appelons le Président Biden, le Secrétaire Blinken et le Congrès des États Unis à exiger que le gouvernement béninois organise immédiatement un dialogue national avec toutes les parties prenantes afin de garantir des élections inclusives, transparentes, libres, justes et dignes de confiance. Seules des élections justes et libres … et le rétablissement des droits démocratiques … empêcheront toute agitation civile qui pourrait déstabiliser davantage la région.”

Le prix International Women of Courage Award a créé par le département d’Etat des États-Unis pour honorer les femmes qui font une différence substantielles dans la vie de femmes du monde entier. En 2007 (il y a 14 ans) ce prestigieux prix Américain avait été décerné a Reyckia Madougou la candidate du parti les démocrates ce n’est donc pas un hasard que les Usa s’intéressent davantage à cette personnalité, victime d’exclusion de la course à la magistrature suprême de son pays.

Justin Russell, le Directeur Principal du New York Center for Foreign Policy Affairs

Dans son message en date du 19 Février, 2021 au Président Américain Joe Biden, au Secrétaire d’état Américain Tony Bleken et le Congrès Américain ; Monsieur Justin Russell, le Directeur Principal du New York Center for Foreign Policy Affairs, l’institution consacré à la recherche et l’analyse de la politique américaine et son impact dans le monde exprime sa plus profonde préoccupation face aux attaques flagrantes contre le processus démocratique, l’état de droit et les droit humains fondamentaux au Benin. Le responsable Américain demande qu’une pression conséquente soit exercé sur le gouvernement Béninois par l’état américain afin qu’un dialogue national et des élections inclusives, libres et transparentes s’organisent immédiatement.

Il est important de rappeler que le New York Center for Foreign Policy Affairs en Décembre 2020 avait déjà bloqué la vente de 50 avions de chasse F-35 aux Émirat Arabe Unis (UEA) en intentant une action en justice contre le Département d’Etat Américain et le Secrétaire d’État Mike Pompeo sous la précédente administration Trump pour des raison que cette transaction aurait déstabilisé la région.

L’institution Américaine prévient que si rien n’est fait, le risque d’agitation civile au Benin pourrait entrainer la déstabilisation de la sous-région et porter préjudice aux intérêts Américains en Afrique.

Articles Similaires

Activités sociopolitiques/Le mopad prend fait et cause

Joseph Perzo

Communales 2020 «Le Parti FCBE n’est et ne saurait être un troisième bloc de la mouvance» Dixit: Paul Hounkpe

Joseph Perzo

LA DEPECHE EDITION DU 14 JUIN 2021

Axel Anago

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d’accord avec cela, mais vous pouvez vous retirer si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite