23 septembre 2021
Image default
BENIN SOCIETE

Message à la Nation à l’occasion du 1er Août/Ce que les Béninois attendent de Talon

Le Président de la République, conformément à la tradition sous les tropiques, délivrera un discours dans le cadre de la fête de l’indépendance, le 61ème anniversaire en cette année 2021. Et pour l’occasion, une bonne partie de ses compatriotes souhaiterait que le Chef de l’Etat Patrice Talon dans son adresse, se penche sur certains aspects de la vie publique en rapport notamment avec la situation politique quelque peu tendue surtout avec les arrestations lors des dernières élections et cette sorte de mise en exil de nombreux citoyens depuis 2016.

Prenant en compte le contexte national marqué par le décès d’une figure de proue de la scène politique ? Rosine Vieyra Soglo, ancienne première Dame et ancienne députée à l’Assemblée nationale d’une part et l’actualité sous régionale avec la rencontre entre le Président ivoirien Alassane Ouattara et son prédécesseur Laurent Gbagbo revenu récemment au pays après 10 ans d’incarcération aux Pays-Bas et son acquittement par la Cour pénale internationale dans la crise postélectorale de 2010, on invite le chantre de la rupture à des initiatives et actions au profit de la libération des citoyens emprisonnés pour de présumés faits politiques et du retour au bercail de ceux à l’extérieur contre leur volonté. Pour ceux qui émettent ce souhait et nourrissent cette attente, la détente de l’atmosphère politique pour plus de cohésion nationale, cela relève d’une nécessité et Patrice Talon est véritablement le seul à détenir la clé pour une sortie de situation. Parlant de la situation des personnes contraintes pour diverses raisons à vivre hors de leur pays, on fait remarquer qu’il y a parmi celles-ci, le fils de la désormais feue Rosine Vieyra Soglo qui voudra sans doute prendre part aux obsèques de sa défunte mère. Dans le lot, il y a aura de ses amis qui nourriraient le vœu de l’assister et aussi rendre leurs derniers hommages à cette dame qui aura marqué l’échiquier politique national. On appelle le numéro 1 des Béninois sans aucune intention de lui forer la main ou de lui mettre une quelconque pression, à faire parler son cœur comme Boni Yayi l’avait fait en 2015 en sa faveur pendant qu’il était en exil en France. Un bout de phrase dans son message pour annoncer une grâce présidentielle à ceux déjà jugés et condamnés par contumace ou pour un pardon au profit de ceux sous le coup de procédures judiciaires pour leur retour au pays dans le seul but de la décrispation de la tension politique, ne fera que révéler et de la bonne manière, le Bénin à l’opinion internationale. On se rappelle le souvenir de Alassane Ouattara à leur rencontre le 27 passé en guise de gratitude à Laurent Gbagbo grâce à qui selon ses confidences alors qu’il était en exil, il a pu rentrer en Côte d’Ivoire pour les obsèques de sa génitrice. Il est souhaité qu’un jour, Léhady Soglo et tous les autres compatriotes en arrivent à faire ce genre de témoignage de reconnaissance à Patrice Talon. Dans le même ordre d’idées et pour passer un coup d’éponge sur les tristes événements notamment électoraux de ces dernières années, il est attendu du chef de l’Etat, un geste pour la mise en liberté de Joël Aïvo, Reckya Madoudou et toutes les autres personnes dont les détentions sont en rapport avec les élections. Un acte du genre tant souhaité qui ne diminuerait rien de l’autorité du Président de la République, n’est aucunement assimilable à un aveu de faiblesse mais renforce au contraire, son estime auprès de ses compatriotes.

 Encadré

Entre Talon, Yayi et Soglo /Moïse Kérékou souhaite une réconciliation à l’ivoirienne

La rencontre entre Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara mardi dernier ne laisse pas indifférent Moïse Kérékou. Sur sa page facebook, l’homme politique salue ce grand geste de réconciliation entre le président ivoirien et son prédécesseur et souhaite que Patrice talon et les deux anciens présidents fassent de même au Bénin.

” Il n’est jamais trop tard pour réparer le passé “

“Mon ardent souhait est que nos trois hommes d’Etat puissent aussi fumer et célébrer le calumet de la Paix. Une photo inédite qui fera parler d’elle: le Président Talon au milieu main dans la main avec le Président Soglo à sa droite et le Président Yayi à sa gauche” a-t-il écrit. L’ancien colistier de Joël Aivo pense que le pardon sincère et la paix intérieure forment l’état d’esprit des âmes bienheureuses et que la paix dans un Etat consolide l’unité nationale. “Il n’est jamais trop tard pour réparer le passé” assure-t-il par ailleurs.

La Côte d’Ivoire a “montré le chemin de l’indispensable réconciliation nationale”. Au Bénin d’en faire autant. Et pour que ce moment arrive, Moïse Kérékou invite tout simplement à la prière:“Prions Dieu et sollicitons les âmes du Président Mathieu Kérékou et de la présidente Rosine Soglo pour cet évènement qui va marquer l’annale de l’histoire”.

Par Benjamin Lawson

Articles Similaires

Bénin/Interdiction de délivrance des actes de l’autorité aux personnes recherchées: La rupture sort du labo

Joseph Perzo

Assemblée générale statutaire du Hcrb/L’exhortation du Haut Conseil des Rois du Bénin

AtaviDjo

Pipeline Niger-Bénin /Une option stratégique pour contourner Boko Haram

Joseph Perzo

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d’accord avec cela, mais vous pouvez vous retirer si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite