31 juillet 2021
Image default
BENIN OPINION

Message de JFA/”Sacrés Béninois !!!”

Au lendemain du scrutin présidentiel controversé, le professeur agrégé de droit constitutionnel, candidat recalé pour défaut de parrainage, Joël Frédéric Aïvo a, dans une tribune postée sur sa page facebook, manifesté sa franche gratitude à l’endroit de ses compatriotes. «Vous avez refusé de donner votre caution à cette parodie électorale» s’est-il adressé aux béninois, «Sacrés Béninois !!!», selon le prof.

Le message Joël Frédéric Aïvo

Sacrés Béninois !!!

Chers compatriotes,

Ce dimanche 11 avril 2021, le Bénin a organisé le scrutin le plus bâclé de son histoire. Un vrai carnage électoral dont aucun Béninois ne peut être fier.

Devant le monde entier, devant la presse internationale et les observateurs internationaux, vous avez refusé de donner votre caution à cette parodie électorale. En décidant de rester chez vous et de laisser le Gouvernement seul face à lui-même, vous avez, une nouvelle fois, démontré votre maturité et décidé de donner force et vigueur à la cohésion de notre Nation et à la démocratie.

Le message envoyé ce dimanche 11 avril 2021 au Président Talon et aux partis politiques qui le soutiennent est sans appel : on ne gagne pas contre son peuple, on gagne avec lui. C’est désormais clair. Ni la préfabrication du taux de participation, ni celle du score des différents candidats ne peut changer ce que tout le monde sait désormais.

À vous tous, j’adresse ma gratitude pour votre confiance et vous renouvelle mes remerciements pour ce sursaut patriotique.

Dieu bénisse le Bénin.

Frédéric Joël AÏVO

Articles Similaires

Rejet de mémoires de master à l’université de Parakou/21 plagiaires sur le carreau de la Fadesp

Axel Anago

Déclaration de Ludovic Hennebel, avocat/«N’ayez plus peur, libérez le professeur Joël Aïvo»!

Joseph Perzo

Violences pré-électorales/Boni Yayi: La bête noire de la Rupture

Joseph Perzo

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d’accord avec cela, mais vous pouvez vous retirer si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite