14 avril 2021
Image default
BENIN

Opinion de Julien Kandé Kansou/Théophile Yarou:le Jockey des Fcbe?

Quand on va vers les choses sérieuses, vers la bataille du siècle, les enfants restent à la maison. Après la promenade du chef de l’État, j’ai cru entendre que les FCBE vont participer aux élections. Même si c’est tragique de savoir que c’est le chef de l’État qui choisit ses adversaires, les partis qui vont s’opposer à lui, il faut une stratégie pour évincer cette mascarade d’élections qui s’annonce. (Une opinion de Julien Kandé Kansou)

Dans ma petite analyse aujourd’hui, j’ai vu qui de mieux pour représenter les FCBE ? J’ai vu certaines têtes qui rêvent le fauteuil présidentiel, mais est-ce que le peuple peut les choisir à défaut d’un candidat sérieux en face du chef ? Je me pose la même question car, il y a des gens qui ont des lacunes, des gens qui ont la peur de parler devant un peuple. Ceux-ci peuvent faire face au chef qui semble effrayer les gens ?

Je crois qu’il est tant de finir avec la ruse car, on a fini les jeux du couloir, c’est le moment de se montrer digne. Un Yarou avec son expérience, sa zone de force, son désir de faire restaurer les libertés, il peut faire mal si tout le nord le soutien avec pour schéma l’absence des grands os dans la gorge du président. Mais un plaisantin, le peuple sera obligé de continuer son jeu avec le sortant qui demande pardon comme la femme surprise en train de commettre l’adultère.

Si les FCBE veulent peut-être prendre le pouvoir, je crois que c’est le moment de prendre les décisions sérieuses pour laver l’odeur hideuse qui est la trahison en portant son choix sur Yarou, le représentant digne de ce parti.

En attendant que les militants de ce parti ne fassent le bon ou le mauvais choix, nous continuons de lutter pour le retour de la démocratie, de l’État de droit et pour le retour des exilés. Si le président veut vraiment le pardon, c’est le moment d’aller à une élection ouverte avec le retour de tous les exilés, sinon, ce serait le pardon demandé au président Yayi Boni pour le séquestrer pendant 52 jours après. On a été témoin, le peuple doit voir les actions concrètes.

Julien Kandé Kansou, le 15 novembre 2020, 21h07

Articles Similaires

Au contact du Bénin profond/Aîvo réveille la fibre patriotique des populations de l’Ouémé et du Plateau

Joseph Perzo

Bénin/Suspension des émissions de Soleil Fm en violation des dispositions du code de l’information: La Haac a enfreint la loi

Joseph Perzo

Porto-Novo/Amicale des anciens élèves promotionnaires du Ceg d’Agbokou: Julien Tomegah et les siens, entre retrouvailles et hommage

Joseph Perzo

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d’accord avec cela, mais vous pouvez vous retirer si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite