La Depeche
Afrique Bénin Politique

Bénin/Nourou-Dine SAKA SALLEY annonce: Des temps chauds pour la météo sociopolitique

Dans sa récente intervention via une courte vidéo partagée sur les réseaux sociaux le 4 mars 2024, Nourou-Dine SAKA SALLEY, alias Ndss « opposant Tchigan », comme à ses habitudes, va se livrer à cet exercice de décorticage des faits sociopolitiques, devenu familier à ses followers, que dis-je, ses suiveurs. Pour l’analyste, le récent rejet de la proposition de révision de la Constitution intervenu à l’Assemblée nationale est bien loin d’être un échec pour le pouvoir. Cet intermède n’est que l’entame d’une stratégie déroulée par le régime et qui annonce «des lendemains chauds pour l’opposition et même les populations». Revisitons ces prévisions politico-météorologiques avec Ndss.

A bien suivre Nourou-Dine SAKA SALLEY, il serait totalement naïf de croire à un échec du pouvoir de Cotonou, suite au rejet de la proposition de révision de la Constitution dont était porteurs, les partis politiques de la mouvance présidentielle. Il faut se garder de toute conclusion émotive, euphorique…naïve, relativement aux comportements des parlementaires à l’hémicycle a d’entrée de jeu, averti Ndss avant de décerner son satisfecit au parti « Les Démocrates », parti de l’opposition, ayant rempli convenablement son « contrat », bien même avant l’introduction de la proposition de révision de la Constitution au parlement. Un point que Nourou-Dine SAKA SALLEY a mis en exergue avant de souligner fortement ce qu’il appelle, la révélation de la désobéissance politique. Chose qui selon lui, commence par être célébrée aussi bien par l’opinion publique, les députés et les dirigeants de l’opposition. Cela l’est d’autant plus qu’on récence aujourd’hui, sept (07) députés dont (2) deux abstentionnistes de la mouvance au pouvoir, et qui ont choisi de «désobéir» politiquement. Fait rarissime sous les cieux d’une mouvance qui régnait jusque-là, sur la météo politique et où l’unanimisme intégrale a toujours prévalu. C’est le début de la fin de ce clivage bipolaire qui a depuis, caractérisé cette mandature et s’en va assurément, offrir un autre «courant» au sein de l’hémicycle, semble déceler Ndss dans son analyse. Un couteau à double tranchant pour l’opposition légitimement incarnée par le parti « Les Démocrates », si elle ne se rend séduisante aux yeux de l’opinion et des populations prévient l’analyste. Pour Nourou-Dine SAKA SALLEY, l’opposition pourrait courir le risque évident de se voir remplacée par « une opposition fabriquée » de toutes pièces au sein du pouvoir. L’opposition incarnée par le parti « Les Démocrates » devait être la force pro active, qui introduit les lois correctives, au delà des lois sociales et autres liées à la restauration du climat propice au vivre ensemble. Ne surtout pas se cantonner à un rôle de contestation et de réaction seulement prophétise Ndss, l’opposant Tchigan.

Articles Similaires

MESSAGE DU PARTI RESTAURER L’ESPOIR (RE)/«Ne soyez pas complice, le 08 janvier 2023»

Joseph Perzo

Economie/L’Union Africaine, désormais membre permanent du G20

Joseph Perzo

Afrique du Sud: attente des résultats d’autopsie après la mort de 21 jeunes dans un bar informel

La dépêche Info

Laissez un commentaire