La Depeche
Bénin Société

Bénin/Accès à l’électricité en zones rurales: Richard Boni éclaire les populations

Depuis des décennies, l’écart se creuse entre les populations des zones urbaines et périurbaines et celles des zones rurales en matière d’électrification. Grands perdants des programmes d’électrification, les habitants des zones rurales isolées sont marginalisés et resteront longtemps écartés des grands réseaux électriques du pays. Selon une étude de la Banque Mondiale, avec un taux d’accès de 41,5 % à l’électricité au niveau national en 2018, le Bénin se retrouve au bas de l’échelle des pays d’Afrique sub-saharienne, dont la moyenne est de 47,7 %. Face à ce tableau qui révèle la disparité flagrante entre les zones urbaines et celles rurales de notre pays, le politologue Richard Boni s’engage et ouvre le nouveau chantier de l’électrification rurale. «Nous ne ferons jamais de promesses en l’air. De la lumière jaillit la vérité. Nous apportons la lumière de nos forces»

Résolument engagé pour le bonheur et le bien être des terrien, ne,s , Richard Boni OUOROU, leur leader, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Au quotidien, le politologue apporte son soutien de diverses manières à toutes celles et ceux qui se trouvent dans le besoin.  Richard est toujours en quête d’une meilleure vision humaine du développement participatif ou ce qui pourrait ressembler à de la prospérité partagée au sens réaliste du terme.  

Des vendredis de soutien aux personnes âgées en passant à l’aide aux petites entreprises toutes les semaines, Richard Boni est passé au projet Top entrepreneur dans plusieurs départements du Bénin dans la formation des jeunes à l’entrepreneuriat participatif. Pour palier au manque d’infrastructures éducatives Richard Boni Ouorou a également entrepris d’ériger en matériaux définitifs, des modules de classes au profit des populations démunies et promet dès cette année 2023, livrer par année au moins cinq écoles dans des zones rurales.

A peine vient-il de boucler une opération de dotation de centaines de casques de  protection aux usagers pour préserver et sauver des vies que l’infatigable Richard embrasse un autre domaine, celui de l’électrification rurale. «Nous ne ferons jamais de promesses en l’air. De la lumière jaillit la vérité. Nous apportons la lumière de nos forces», prévient l’homme politique qui annonce dès le 09 décembre : « J’ai l’honneur de vous annoncer que le projet d’électrification rurale de notre fondation démarre ce jour avec une phase pilote dans certaines écoles et établissements ciblés».  Richard Boni Ouorou dit en substance ne pas avoir la prétention de remplir à la place de l’Etat, ses responsabilités».

S’adressant à ses terrien.ne.s, l’homme écrit sur sa page facebook ceci : «Le constat est que plusieurs élèves et étudiant.e.s habitant les zones rurales non électrifiées ont de la difficulté, le soir venu, à apprendre leurs leçons et faire leurs devoirs.

Nous ne pourrons évidemment pas électrifier chaque maison ou chaque foyer. L’idée pour nous est donc de poser des lampadaires solaires à des endroits d’utilité commune tels que les écoles et les CEG des zones agricoles afin de faciliter l’apprentissage et lutter contre la déscolarisation.

Installation de lampadaires solaires au Ceg Soubouroukou

N’ayant pas la prétention de connaître tous les endroits du territoire où le besoin est, nous sollicitons votre aide pour identifier les endroits propices à ladite opération en nous écrivant à l’adresse ci-après : contact@terrien-ne.com.

Ensemble et avec de la volonté, nous pouvons passer, uniquement, de la parole politique et électorale aux actes avec impacts sociaux positifs afin de construire des générations et une relève de qualité au service de notre nation.

Prenez soin de vous. Boni Richard Ouorou

Salut terrien,ne,s

Après Djougou où nous reviendrons pour finir certains endroits, L’équipe d’installation a visité Banikoara où ils ont installé des lampadaires dans la mosquée centrale de Somperekou, et d’autres lampadaires dans des écoles coraniques et laïques. Nous continuons notre tour d’installation et la semaine prochaine nous serons dans les deux 2KP.

Nos objectifs sont toujours les mêmes : donner aux populations les moyens pour atteindre certains de leurs propres objectifs de survie ( économies locales et éducation )

A partir du 10 janvier, nous prendrons en compte au cas par cas les différentes sollicitations par mails qui sont à l’étude en ce moment pour les installations.

Richard Boni Ouorou: «Nous ne ferons jamais de promesses en l’air. De la lumière jaillit la vérité. Nous apportons la lumière de nos forces»

Cette initiative de Richard Boni Ouorou d’électrification solaire est salutaire pour les populations rurales. Car, pour les zones rurales isolées des pays en développement en général et du Bénin en particulier, seule l’énergie solaire demeure la meilleure solution d’électrification à grande échelle. Elle est partout disponible, les infrastructures ou équipements à déployer ne sont pas lourds et allient souplesse et légèreté. Incontestablement, l’énergie solaire s’impose aujourd’hui comme la meilleure solution pouvant permettre d’apporter rapidement et efficacement l’électricité aux nombreuses populations qui vivent dans des zones rurales et parfois enclavées.

Selon les statistiques nationales, le taux d’accès est de 53,9 % en milieu urbain contre 6,6 % en milieu rural. L’électricité reste donc inaccessible à une large partie de la population béninoise surtout dans les zones péri-urbaines et rurales. (Source : Afd).

Comme le souligne si bien Atou Seck, responsable des opérations de la Banque mondiale pour le Bénin. «Le manque d’électricité empêche l’adoption de technologies modernes et diminue la qualité de la prestation de services tels que les soins de santé, l’éducation et d’autres services publics. L’électrification des écoles et des cliniques va permettre à coup sûr d’améliorer les indicateurs du pays en matière d’éducation et de santé».

Par AtaviDjo

Articles Similaires

Bénin : La CG/RBD-c.h. «félicite l’illustre patriote Laurent Metongnon et ses coaccusés»

Joseph Perzo

Dassa-Zoumé/Si la compagnie des sapeurs-pompiers était dotée de matériel…

Joseph Perzo

Sur les valeurs de Démocratie et des droits humains:/Azannaï révèle le particularisme Béninois à Macron

Joseph Perzo

Laissez un commentaire