La Depeche
Bénin LaDepeche Politique

Visite improvisée de « Les Démocrates » aux détenus politiques/La Génération Aïvo clarifie et se démarque.

Suite à la visite improvisée du parti politique de l’opposition « Les Démocrates » aux détenus politiques dans les prisons, et toute la polémique qui s’en est suivie, l’entourage du Professeur Joël Aïvo, clarifie et se démarque à travers le mouvement  « Génération Aïvo ». C’est ce qui transparait clairement dans la note signée de la Déléguée Générale, en la personne de Barkatou SABI BOUN qui dit avoir mis en garde contre toute instrumentalisation, exploitation politicienne par la détention du Professeur Aïvo. Lire le communiqué en date de ce 29 mars 2024.

Le texte met en lumière les préoccupations de l’entourage du Professeur Joël Aïvo quant à une possible exploitation politicienne de sa détention. Il souligne que la visite aurait dû être un acte de solidarité humaine mais qu’elle a été détournée à des fins politiques. Barkatou SABI BOUN, la déléguée générale, rappelle avoir averti les responsables de cette visite quant à ces risques.

De plus, le communiqué souligne le courage et la dignité avec lesquels le Professeur Joël Aïvo fait face à cette épreuve depuis trois ans, due à ses convictions politiques. Il demande que sa détention ne soit pas exploitée à des fins politiques et souligne le besoin d’un soutien sincère.

Enfin, le texte exprime la solidarité envers les fonctionnaires de police et appelle à une action politique plus équitable, mesurée et responsable dans la lutte pour la justice et la démocratie.

En somme, ce communiqué met en avant l’importance de la dignité humaine, de la compassion et de la responsabilité dans le domaine politique, tout en condamnant fermement toute exploitation politicienne des situations difficiles telles que la détention de personnes pour leurs convictions.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Nous venons d’apprendre que suite au passage improvisé des Démocrates mercredi dernier à la prison civile de Cotonou, le Régisseur de la prison a été relevé de ses fonctions et une surveillante, sanctionnée et sortie du système pénitentiaire. Nous le regrettons sincèrement.

Comme l’entourage du Professeur Joël Aïvo le redoutait, la visite bruyante du Parti Les Démocrates et le buzz médiatique organisé autour ont atteint l’objectif que certains membres de la délégation LD s’étaient visiblement fixé : celui de piéger le personnel pénitentiaire de Cotonou et de créer des problèmes au Professeur Joël Aïvo.

Pourtant, ce mercredi 27 mars, j’ai moi-même appelé les responsables de cette opération à savoir messieurs Éric Houndété, 1er vice-président du parti, Renaud Agbodjo, avocat de Mme Madougou et Guy Mitokpè, responsable à la communication du parti, pour les prier de ne pas instrumentaliser la détention du Professeur Aïvo et d’éviter de faire de leur passage improvisé de quelques minutes, une exploitation politicienne. Après tout, la visite à un prisonnier est un acte de solidarité. Elle devrait avoir un aspect d’humanité et de compassion qui ne peut s’accommoder de la politique politicienne.

Depuis trois 3 ans, le Professeur Joël Aïvo affronte seul, mais dans la dignité, cette épreuve que lui imposent ses convictions politiques. À défaut de le soutenir sincèrement, je demande que son épreuve ne soit pas un fonds de commerce qui a pour conséquence de dégrader ses conditions de détention dont peu de personnalités politiques se soucient en vérité.

Je voudrais, au nom du Professeur Aïvo et de tous ses soutiens, manifester notre solidarité à ces fonctionnaires de police qui ont cru bien faire, et par la même occasion, inviter nos alliés à plus d’équité, de mesure et de responsabilité dans la lutte de notre peuple contre l’injustice et pour la restauration de la démocratie.

Cotonou, le 29 mars 2024

Barkatou SABI BOUN

Articles Similaires

Bénin/Talon: la grande enjambée vers 2026 

La dépêche Info

Bénin: L’Ong Bénin Diaspora dénonce une violation massive des droits humains

Joseph Perzo

ÉDITION DU VENDREDI 09 JUILLET 2021

La dépêche Info

Laissez un commentaire