La Depeche
Afrique Bénin Société

Condamnation du journaliste V. Ahouansè à 12 mois avec sursis/ Amnesty Int. Bénin dénonce une mauvaise nouvelle

Même si le journaliste Virgile Ahouansè échappe à la prison au terme de cette décision de 12 mois d’emprisonnement assortis de sursis, c’est « est une mauvaise nouvelle » dénonce Amnesty International Bénin, dans un communiqué diffusé ce vendredi.

Même si le journaliste Virgile Ahouansè échappe à la prison au terme de cette décision de 12 mois d’emprisonnement assortis de sursis, il n’en demeure pas moins, déplore l’organisation internationale de défense et de protection des droits, que cette décision « est une mauvaise nouvelle », préjudiciable « pour la liberté de la presse au Bénin ». Dans un communiqué publié ce vendredi, notamment sur les réseaux sociaux, Amnesty International Bénin se dit très préoccupé, donne une fois encore l’alerte et réitère son «appel à l’endroit des autorités béninoises pour la révision sans tarder des dispositions du code du numérique qui restreignent la liberté d’expression et le droit des médias et à renforcer la protection de la liberté de la presse conformément au droit international».

Rappelons que le journaliste Virgile Ahouansé a été déclaré coupable de “diffusion par voie électronique de fausses nouvelles affectant la tranquillité publique” et s’est vu condamné à 12 mois de prison assortis de sursis et 200.000 FCFA d’amende.

JosPerzo

Articles Similaires

Bénin: L’Ong Bénin Diaspora dénonce une violation massive des droits humains

Joseph Perzo

Sur les valeurs de Démocratie et des droits humains:/Azannaï révèle le particularisme Béninois à Macron

Joseph Perzo

Violences post-électorales/Répression de l’opposition sous Patrice Talon : Le sauve qui peut

La dépêche Info

Laissez un commentaire